Réaliser un podcast audio : quel micro pour commencer ?

Réaliser un podcast audio : quel micro pour commencer ?

On me demande régulièrement quel équipement il faut pour commencer un podcast. Avec cet article, vous devriez pouvoir trouver les réponses à vos interrogations. Cela suppose toutefois que vous disposez déjà d’un ordinateur. Vous pourriez également vous satisfaire totalement d’un iPad Pro mais cela vous limitera peut-être un peu, notamment pour l’enregistrement de voix d’autres participants par internet.

Petites précisions préalables avant d’aller plus loin : les liens dans cet article son affiliés Amazon. Cela signifie que les produits ne vous coûteront pas plus cher, mais qu’en les utilisant, je recevrai une petite rétribution. N’hésitez donc pas à les utiliser si mes recommandations vous éclairent.  De plus, sachez que ces recommandations n’ont absolument pas pour objectif d’être des avis ultimes, mais qu’ils s’appuient sur ce que j’ai pu tester et expérimenter personnellement. Il existe probablement d’autres excellentes solutions. Je n’en parle pas car je ne les ai pas expérimentées…

Pour vérifier si mes recommandations s’appliquent bien à votre projet, il est crucial dans un premier temps de vérifier si vous voulez faire une émission seul ou à plusieurs : cela conditionne largement l’équipement dont vous allez avoir besoin. Je réponds ici au cas où seule votre voix doit être enregistrée chez vous. Vous pourrez également enregistrer des conversations avec d’autres personnes par internet. Mais si vous souhaitez enregistrer un podcast à plusieurs voix au même endroit, je dédierai un article à ce sujet tant la réponse est différente.

La solution 100% smartphone, une piste à ne pas écarter…

Dans le cas d’un podcast que vous allez réaliser seul, dans un premier temps, je ne saurais que vous recommander de tester votre projet avec l’application gratuite Anchor, sur smartphone. Vous disposez ainsi déjà du nécessaire : le micro de votre casque filaire que vous utilisez habituellement pour téléphoner ou écouter de la musique et des podcasts s’avérera être un micro très satisfaisant. Inutile en effet d’investir du matériel tant que vous ne vous êtes pas vraiment lancé à réaliser véritablement les premiers épisodes de votre podcast.

Le gros avantage d’Anchor est que le service va se charger de tout : de l’enregistrement au montage (en tout cas des fonctions essentielles) à l’hébergement et à la diffusion. Cette solution a le mérite d’être pensée pour être clé en main et ne nécessitera rien d’autre que votre smartphone (et, comme je le disais plus haut, un micro-casque filaire).

J’utilise moi-même Anchor pour l’enregistrement et la diffusion de mon podcast façon « blog audio » : la voix de Guillaume.

Quel micro choisir ?

Vous avez testé Anchor et vous voulez aller plus loin pour l’enregistrement de votre podcast en solo ? Vous voulez que votre émission comporte des échanges avec des personnes à distance ? Il vous suffira alors idéalement de vous équiper d’un micro et d’un filtre anti-pop. Ce dernier a pour objectif d’empêcher de capter le son désagréable à l’écoute produit par les sonorités en « P ». Ce type de son pose en effet un gros problème : il projette une vague d’air très concentrée qui « sature » la captation du son. Ne négligez pas cet équipement. Un très bon micro sans un filtre anti-pop produira des effets très frustrants… Voici 3 micros que j’ai utilisés et que je vous recommande :

  • Le plus connu dans le monde du podcast : le Blue Yeti. Le plus souvent rencontré en argent, mais existe aussi dans une version noire très sexy (et souvent moins chère). Il y a d’autres éditions (dont une version noire et dorée) mais sachez que tous les Blue Yeti produiront la même qualité audio. Blue est une marque très réputée dans le son, que j’aime énormément, et qui a été rachetée il y a quelques temps par Logitech (un gage de suivi en cas de problème). Comptez 150 € pour un Blue Yeti.
  • Le cousin du Yeti, pensé pour la mobilité : le Blue Raspberry (donc, toujours de la marque Blue) est mon petit chouchou. La qualité de son sera globalement la même qu’avec un Yeti mais vous accédez là à un micro beaucoup plus petit et pensé pour la mobilité. Outre le fait qu’il prendra moins de place chez vous (et outre son look très sexy), il vous permettra également d’enregistrer des podcasts en mobilité. D’ailleurs, cela n’est pas qu’une question d’encombrement, mais aussi lié au fait que vous pourrez le brancher sur votre smartphone sans aucune difficulté. Petit souci : on le trouve un peu plus difficilement ces derniers temps… Du coup, difficile de garantir un aussi bon suivi de la part de la société pour ce produit… Comptez 175 € minimum.
  • Avec un son plus chaleureux : le Rode NT-USB est celui que j’utilise encore à l’heure actuelle. Le son est plus chaud que celui capté par les microphones Blue, propose un encombrement et un poids corrects, et a l’énorme avantage d’être vendu avec son filtre anti-pop ! C’est donc un achat « clés en main » pour lequel vous optez avec ce micro. Comptez environ 140 €.

Si vous optez pour le Blue Yeti ou le Blue Raspberry, pensez donc à compléter votre achat par un filtre anti-pop. Privilégiez ceux avec une membrane et qui sont surtout équipés d’un système de fixation compatible avec votre lieu d’enregistrement. Difficile de vous recommander quelque chose à ce sujet tant cela dépend de vos possibilités de fixation.

Notez que tous ces micros se branchent en USB sur votre ordinateur et sont livrés avec des câbles USB B. Pensez donc à acheter les câbles USB C si votre ordinateur a le bon goût de n’accepter que ce type de connexion et si celui-ci n’a plus de branchements possibles sur son hub.

Voilà qui devrait vous permettre d’enregistrer votre voix sur votre ordinateur. J’ai également écrit un article qui vous expliquer comment faire si vous souhaitez enregistrer vos conversations avec d’autres personnes par internet.

écrit par
guillaume
Ça vous inspire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives