Comment participer à un podcast ?

Comment participer à un podcast ?

Vous avez été invité à participer à un podcast ? Rassurez-vous, ça se passe toujours bien ! Le podcasteur est un être bienveillant qui n’a aucun intérêt à vous mettre mal à l’aise. Sauf certaines races peu fréquentables, mais que l’on ne croise que rarement. Voici quelques conseils pratiques et matériels, mais aussi sur la manière d’aborder le sujet…

En studio ou en ligne ?

Le podcasteur va vous prévenir : peut-être va-t-il vous inviter dans son studio ? Mais le plus probable est qu’il vous propose de participer à une conversation par internet. Pour ma part, j’utilise Skype. La solution reste robuste et est assez facile à utiliser. Si vous n’avez pas de compte Skype et que vous allez participer à un de mes enregistrements, je vous invite à vous en créer un : c’est gratuit et ça ne vous prendra que quelques minutes. Le podcasteur vous enverra un lien ou vous appellera à l’heure convenue.

Quel matériel prévoir ?

Inutile évidemment d’acheter un micro pour le moment ! Vous disposez probablement d’un casque filaire avec un micro pour votre smartphone : cela suffira amplement ! Préférez enregistrer sur un ordinateur plutôt que sur un smartphone, bien que Skype soit disponible partout,

Dans tous les cas, n’utilisez pas le micro interne de votre ordinateur : sa qualité est bien trop inadaptée à un enregistrement de votre voix. De plus, en n’utilisant pas de casque, vous pourriez être amené à provoquer un écho lorsque les autres participants prennent la parole.

Attention avec Skype : l’application a la fâcheuse tendance à réinitialiser les réglages au lancement. Vérifiez bien que votre micro est sélectionné dans les préférences audio de Skype ! Enfin, je vous recommande de couper votre vidéo si vous enregistrez un podcast audio. La vidéo pourrait avoir comme conséquence de solliciter trop de précieuse bande passante pour que vous puissiez être parfaitement entendu !

Faudra-t-il enregistrer « votre voix » ?

Selon les situations, et les habitudes et préférences des podcasteurs, 2 manières différentes permettent d’enregistrer les voix :

  • Le podcasteur se charge de tout : c’est le plus facile pour vous ! En revanche, cette méthode altère un peu la qualité de son sur votre voix. On risque de percevoir une dégradation liée à la compression de l’outil utilisé (Skype par exemple).
  • Vous enregistrez votre voix : c’est la méthode que je préfère pour mes émissions. Je demande à ce que chaque participant enregistre sa voix, sur son propre ordinateur. Je fais ensuite un montage de l’ensemble des voix. C’est la méthode qui amène la meilleure qualité possible !

Comment enregistrer ?

Si vous êtes amené à participer à une de mes émissions, je vais vous demander d’enregistrer votre voix. Voici comment faire :

  • Sur PC ou Mac : utilisez Audacity (notez qu’il est également disponible sur Mac). Là encore, lancez l’application, sélectionnez votre micro et cliquez sur l’enregistrement. À la fin, pour exporter votre piste cliquez sur « Fichier » puis « Exporter ». Choisissez un format « Ogg Vorbis » avec la qualité par défaut.
  • Sur Mac, vous pouvez également utiliser GarageBand. L’application est gratuite et est probablement déjà installée sur votre ordinateur ! Cela vous permettra d’enregistrer facilement votre voix en même temps que vous échangerez. Créez un projet GarageBand, puis sélectionnez votre micro. Décochez les 2 boutons activés par défaut en violet (le triangle et le « 1 2 3 ») et cliquez sur le bouton « enregistrer » quand la conversation commence ! Pour exporter votre piste, cliquez sur « Partager le morceau sur le disque », sélectionnez MP3 avec une qualité, idéalement, de 192 Kbps.

Il ne vous reste plus qu’à envoyer ce fichier au podcasteur (avec WeTransfer par exemple).

Deux astuces :

  • N’hésitez pas à faire des tests bien avant l’enregistrement de l’émission : vous vérifierez ainsi que votre micro fonctionne bien et que l’enregistrement se déroule bien.
  • Une fois un enregistrement déclenché, pensez à vérifier que les petites barres qui témoignent du son capté apparaissent bien au fur et à mesure.

Dans tous les cas, rassurez-vous ! Cette méthode, qui vise à enregistrer votre piste vous-même, n’empêche pas le podcasteur d’utiliser une méthode de secours et d’enregistrer la conversation de son côté, au cas où vous auriez un souci. Dans tous les cas, le podcasteur doit vous avoir prévenu de la manière dont il fonctionne. Et si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à lui dire !

Veillez dans tous les cas à utiliser un casque durant l’enregistrement. Le risque est que votre micro ne capture également les interventions des autres participants. Cela peut s’avérer être un problème particulièrement gênant car l’objectif de la démarche est bien de n’avoir qu’une voix par piste, et une seule.
Attention à ce sujet aux casques filaires de smartphones non intra-auriculaires : ils peuvent être suffisamment puissants et le micro suffisamment sensible pour que le retour s’entende dans votre piste. Préférez un casque qui recouvre bien vos oreilles, comme ce casque Sony que l’on trouve à moins de 20€ par exemple.

Vous avez des questions pour un enregistrement à venir avec moi ?

N’hésitez pas à me poser toutes vos questions à l’aide des réseaux sociaux ou sur Telegram ! Les liens vers mes comptes figurent dans le menu latéral de ce site 🙂

écrit par
Guillaume Vendé
Ça vous inspire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 réactions

Archives