De Paris à Amiens : un petit coup de peinture dans ma vie…

Et voilà, après pas mal de démarches, j’ai déménagé. Nous habitions auparavant dans Paris, mais nous avons rejoint Amiens. Je change de travail en octobre, pour bosser de manière plus spécifique sur les réseaux sociaux.

Les motivations étaient diverses : d’une part budgétaires, mais aussi pour aspirer à une autre qualité de vie, celle où l’on peut se déplacer facilement parce qu’on a une voiture et qu’on est pas obligé de planifier des weekends en train 3 mois à l’avance pour pas les payer une somme exorbitante, celle où la pollution est sensiblement moins présente, et celle où les gens ne t’insultent pas si tu restes à gauche dans les escalators.

Il n’y a pas de vie parfaite ou catastrophique, juste des contextes de vie qui correspondent à des attentes à un moment donné dans la vie. Je crois que ça va me faire du bien en tout cas ! C’est à mon avis une sortie de zone de confort pour changer de vie personnelle et professionnelle.

J’en profite pour remettre un coup de peinture sur mon site ; j’espère que ça vous plaira ! J’ai même mis en photo un panoramique que j’ai mis pour ma première sortie en footing le long de la Somme. Vous aimez ?

Auteur : guillaume

Qui suis-je ? Je fais des podcasts : sur la tech (Tech Café) et sur l'amélioration du quotidien (Relife). J'anime aussi un blog ainsi qu'un podcast personnel (La voix de Guillaume) avec une newsletter hebdomadaire.

4 réflexions sur « De Paris à Amiens : un petit coup de peinture dans ma vie… »

  1. Un sacré changement !

    Sans voyeurisme aucun, je serais ravi de suivre sur le long les impacts / réflexions que ce changement apporte sur la durée (pê via les blogs / podcasts dont je suis un auditeur assidu).

    Sur ce plan là, de mon côté, avant d’envisager de grands changements (mais aussi pour des achats de gadgets inutiles ;o) ), j’essaie autant que possible de systématiquement combattre ce travers très humain qui nous pousse à toujours vouloir ce que l’on n’a pas.

    C’est une évidence dit comme ça, mais ce n’est parfois pas très simple (en tout cas pour moi). J’ai tendance à ne pas être très objectif sur les motivations et sur ce que j’y gagne in fine (ex : on idéalise beaucoup l’inconnu, parfois en occultant les contreparties)

    En tout cas, je te souhaite plein de bonnes choses pour cette nouvelle étape :)

    1. Bonjour Nicolas ! Merci de ton commentaire. J’envisage bien de parler un peu de la suite de l’aventure via mon blog et occasionnellement via « Comme des poissons dans l’eau ».
      Je te rejoins complètement dans ton sentiment et volonté de « lutter contre le vue de ce que l’on a pas ». J’essaie de bosser là-dessus mais c’est pas facile. Merci en tout cas pour tes souhaits à mon égard !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.