Comment écouter des podcasts sur iPhone ?

Je vous parlais il y a quelques jours d’Audrey Couleau et de son livre sur les copies d’écran sur Mac. La même Audrey a diffusé une très chouette vidéo, très pédagogique, sur l’écoute des podcasts sur iOS, pour iPhone et iPad. Évidemment, ce sera peut-être un peu moins pratique pour les utilisateurs Android, mais ne nous leurrons pas, le fonctionnement de toutes les apps de podcasts sont grosso-modo les mêmes.

Et je ne relaie pas cette vidéo uniquement parce qu’elle fait apparaître Tech Café et Relife ;-)

Pour ceux qui sont sur Android, vous pouvez jeter un coup d’œil aux applications Google Podcasts (pour sa simplicité), Podcast Addict ou Pocket Casts (pour des usages plus avancés).

Avez-vous des podcasts à recommander ?

Comment suivre gratuitement les évaluations d’un podcast ?

Lorsque l’on est podcasteur, il est utile et précieux de suivre les avis qui sont déposés par les auditeurs. Ceux-ci le font majoritairement sur les services de podcasts et en particulier sur Apple Podcasts/iTunes. Ces évaluations sont un vecteur de visibilité et un moyen pratique de prendre le « pouls » de votre audience. Pour cela, je vous fais part de deux possibilités dans cet article.

Solution 1 : mypodcastreviews.com

Vous pouvez utiliser le service en ligne mypodcastreviews.com : celui-ci vous avertit par mail de la publication d’un nouvel avis… Attention, ce service est gratuit mais limité à un podcast (à l’international). Au-delà, il est payant… et cher. Je vous laisse découvrir les tarifs ci-dessous.

Tarifs mypodcastreviews
Les tarifs (prohibitifs ?) de mypodcastreviews.com

Si le service a le mérite de bien fonctionner, je suis totalement halluciné par les prix demandés et par la méthode (les prix ne sont affichés qu’à un utilisateur connecté et souhaitant rajouter un podcast). Ça donne un peu le sentiment d’être… piégé. J’ai tenté durant quelques temps de me créer 2 comptes différents (1 par podcast) mais l’équipe veille au grain et m’a demandé un jour de choisir quel podcast allait être conservé. L’autre allait périr dans les limbes…

Je n’aime pas ce mouvement agressif de certains services qui jonglent sur la niche d’outils pour les podcasteurs, pour mettre en place des tarifications clairement abusives…

Solution 2 : le plugin WordPress « iTunes Podcast Reviews Manager »

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un plugin WordPress qui récupère l’ensemble des avis publiés par des utilisateurs Apple au sujet de votre podcast, là aussi, à l’international.

Le plugin va scanner les nouveaux avis toutes les 4 heures (il est possible de rafraîchir manuellement la requête avec un bouton) et afficher les avis dans l’interface d’administration WordPress.

Au lancement, il suffit d’indiquer l’adresse de votre podcast tel qu’il est référencé dans iTunes et il se mettra progressivement à jour. Il manque évidemment l’info automatique poussée par mail que l’on a avec un service comme mypodcastreviews.com, mais ça reste largement suffisant pour des usages courants de podcasteurs.

Vous l’aurez compris, il faut en revanche disposer d’un site WordPress. Vous n’êtes en revanche pas obligé d’utiliser ce site pour « gérer le flux » de votre podcast, comme j’ai pu l’expliquer précédemment.

Et vous ?

Voici les deux solutions que j’ai pu identifier à ce jour. Si vous avez d’autres solutions, je suis évidemment preneur de vos suggestions dans les commentaires.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite évidemment à déposer un avis sur mes podcasts : Tech Café et Relife.

Anchor : un outil clé en main pour lancer un podcast

J’ai testé un paquet de services différents pour créer des podcasts. Comme vous le savez probablement, pour mes « émissions phare », je les auto-héberge et je les diffuse avec une extension sur des sites WordPress.

Pour autant, j’anime aussi un podcast perso (façon « blog audio ») que vous pourrez retrouver en cherchant, dans tout bon lecteur de podcast, le titre : « La voix de Guillaumehttps://gllmv.de/vdg« . J’y parle de tout, de rien, de ma vie, et aussi des coulisses de mon activité de podcasteur.

Pour ce type de contenu, enregistré en mobilité, et dont le contenu prime sur les contraintes de qualité de son par exemple, une application clé en main peut rendre de fiers services et surtout, économiser pas mal de temps. Si j’utilisais jusque là Spreaker pour cela, j’ai récemment passé le podcast « La voix de Guillaume » sur le service Anchor. La nouvelle version bénéficie en effet de vertus tout à fait exceptionnelles :

    Gratuit, sans limite. Mais combien de temps cela durera-t-il ?
    Une interactivité facilitée avec la possibilité pour n’importe qui, gratuitement, via l’application mobile Anchor, d’envoyer un message façon « répondeur » de moins d’une minute au créateur du podcast.
    Hyper simple et complet au niveau des fonctionnalités.

En fait, le seul principal défaut est que je ne serais pas surpris, d’ici quelques mois, d’apprendre qu’Anchor modifie sensiblement son fonctionnement en limitant une version gratuite, pour proposer une version payante. L’avenir nous le dira.

En attendant, venez m’écouter et réagir à mon émission sur Anchor !

Des vidéos pour découvrir le jeu de rôles

Comme j’ai eu l’occasion de vous parler à plusieurs reprises de jeux de rôles ces derniers jours, je me suis dit que vous aimeriez un petit rappel des principes des bases : ce que c’est, ce que ce n’est pas, comment ça marche et comment commencer.

Et je suis tombé dans la foulée sur un site (et une chaîne YouTube) dont le nom illustre la démarche pédagogique sur cette merveilleuse activité.

Je vous invite donc, si vous voulez en savoir plus sur le jeu de rôles en général, à vous rendre sur le site jdrpourlesnuls.fr ou même à suivre la chaîne YouTube du même nom !

Et sinon, je vous propose aussi cette vidéo qui vous en fera une description en moins de 10 minutes, par « Gilus » de Zone Geek !

Jeux de rôles : écrire un scénario pour l’Appel de Cthulhu

Jean-Michel Abrassart, qui a écrit le scénario que j’ai fait jouer à mon groupe de jeux de rôles, a pris le temps d’expliquer sa démarche pour écrire un scénario « officiel » et sa mise à disposition au grand public.

En quelle langue l’écrire ? Comment le mettre à disposition ? Peut-on le vendre ? Combien ça rapporte ? Quelles sont les contraintes ? Il fait son retour d’expérience dans un épisode de notre podcast sur le jeu de rôles : Club JDR au format « Journal du meneur ». Vous pouvez également écouter cet échange ici :

Nous revenons également sur l’actualité du podcast et notamment sur les futures parties qui seront mises à disposition en liveplay dans le podcast.

Scénario de jeu de rôles : Mizuumi no bakemono

J’ai repris les jeux de rôles en tant que meneur de jeu depuis quelques temps déjà. Je me refais la main sur l’Appel de Cthulhu (7ème édition) avec un groupe de joueurs à qui je fais découvrir le jeu de rôles.

Notre dernière partie se base sur un scénario qu’a écrit Jean-Michel Abrassart : Mizuumi no bakemono, un scénario d’introduction à Secrets of Japan, une extension de 2005 qui, comme son nom l’indique, permet de jouer à l’AdC au Japon, à l’époque contemporaine.

Nous avons enregistré cette partie et l’avons diffusée dans le podcast Club JDR. Vous pouvez également l’écouter ici :

Je reviendrai parler très rapidement de jeux de rôles ici. Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à vous abonner aux mises à jour de ce blog !

Pour en savoir un peu plus sur moi et mon activité…

Excusez un peu le côté pompeux du titre de cet article, mais je me suis rendu compte que plusieurs infos qui avaient leur place sur ce site étaient cruellement absentes. Une des principales raisons, c’est que je me suis souvent « contenté » de diffuser ces informations sur des canaux type newsletter, ou réseaux sociaux (que ce soit sur Facebook ou sur Twitter). Alors, voilà, je change concrètement les choses en relayant ici ce qui nécessite de l’être.

Voici par exemple un épisode de Votre coach web, un podcast par Bertrand Soulier, où j’étais présent en tant qu’invité. On a parlé un peu de moi et de mon activité dans le podcast, de ma manière de fonctionner mais aussi de marque personnelle…

Je vous laisse écouter l’épisode ici sur votrecoachweb.com !

Un peu de recul sur les attentes

Avoir des attentes, c’est un sentiment assez formidable et en même temps, représente un piège qu’il faut savoir identifier. Je l’ai appris il y a peu. Retour en arrière.

En ce début d’année j’ai lu un livre : Science, santé, doit-on tout gober ? et j’accroche à fond ! En le lisant, je me suis rendu compte qu’il représentait l’outil que j’avais toujours cherché à pour partager des notions de scepticisme à mon entourage. Il allait devenir bien plus facile pour moi de partager ce livre que de rentrer dans des argumentations difficiles à animer…

Assez rapidement, nous avons décidé avec Mat, avec qui j’anime Relife, un podcast sur l’amélioration du quotidien, d’inviter l’auteur dans un épisode et aborder des notions du livre de vive voix, ensemble. J’avais une attente assez dingue de cette émission. Celle-ci est indéniablement un succès au vu des nombreux retours positifs que nous avons eu à son sujet. Vous pouvez d’ailleurs l’écouter à la fin de cet article. Pourtant, un sentiment d’amertume m’a envahi assez rapidement après la mise en ligne de l’épisode.

La raison principale était une mauvaise impression de ma prestation, de mes interventions… Difficile d’en lister concrètement les origines mais un signe pour moi a été de devoir refaire l’introduction de l’épisode à plusieurs reprises ce qui ne m’arrive pour ainsi dire jamais… Et pourtant, j’aurais dû suspendre mon jugement à ce sujet : j’avais moi-même indiqué qu’il fallait ne pas porter soi-même trop de jugement sur nos prestation dans mon article : Mon top 10 des trucs à éviter de faire dans un podcast.

Pour ne rien arranger, je diffuse un épisode de la Voix de Guillaume dont la teneur est (grosso-modo) : grosses attentes, grosses déceptions. Evidemment, vous comprendre le désarroi de l’auteur du livre (et notre invité pour l’épisode de podcast) qui a dû se sentir directement remis en question, pensant que je remettais en question son intervention. Cet article est d’ailleurs l’occasion pour moi de clarifier une nouvelle fois les choses : je suis personnellement ravi de ce qu’a pu faire Florian Gouthière. Mais j’ai appris quelque chose qui va au-delà de l’expérience de podcasteur…

Il faut savoir prendre du recul lorsque l’on a de grosses attentes. En effet, je suis désormais convaincu qu’avec de grosses attentes, on se pénalise seul sur ce que l’on va faire. Une autre manière de le dire, c’est identifier le fait que l’on se met la pression. Les effets sont évidents :

  • On est moins à même de faire « bien » les choses car l’attente que l’on a a tendance à nous impliquer émotionnellement ;
  • Quel que soit le résultat (même très bon), il risque de ne pas être aussi bon qu’une image idéalisée que l’on aura pu se faire de son travail ;
  • Enfin, il amène à influencer la perception des autres personnes qui participent à ce travail avec vous.

Définitivement, je garde un excellent souvenir de cette expérience et je reste au final plus que jamais fier de l’émission que nous avons enregistrée…