Convertir des vidéos YouTube en podcasts

podcast : jeudi JDR (loup-garou : l'apocalypse - vampire : la mascarade)

Cela fait quelques années que je suis un grand fan des diffusions de parties de jeux de rôles en audio. J’ai découvert cela au travers du podcast de Jean-Michel Abrassart : « Par-delà les montagnes hallucinées », qui s’est renommé par la suite (en plus, je n’y suis pas pour rien) en « Club JDR« . J’y officie parfois (rarement ces derniers temps, car je manque encore plus de temps qu’avant) dans certains épisodes.

Honnêtement, j’adore le fait de pouvoir vivre les aventures d’autres joueurs, et notamment dans un format audio. Cela me permet de faire autre chose en même temps (certes, un autre chose qui demande pas trop à réfléchir…) tout en vivant un peu ma passion. Et après Club JDR, j’ai évidemment découvert l’incontournable, bien que désormais un peu abandonné pour contraintes de temps de la part de son papa, « Pour 1 poignée de dés« . Mais sorti de cela, je n’ai pas trouvé mon bonheur dans ces enregistrements audio dits « liveplay ». Je suis en manque, en quelque sorte… Je trouve en effet que l’offre de podcasts de liveplays de jeux de rôles n’est pas très importante, en tout cas, pour les podcasts francophones.

Depuis, j’ai découvert la chaîne YouTube Jeudi JDR. C’est assez cool, dans l’esprit liveplay, et en plus, ils aiment le Monde des Ténèbres. Par contre, le format vidéo ne me plaît pas autant. Et ce, pour plusieurs raisons :

  • Je trouve que la vidéo n’a pas trop de valeur ajoutée ;
  • Je suis contraint de laisser YouTube au premier plan sur un appareil mobile (l’app YouTube ne permettant pas de gérer la diffusion de l’audio d’une vidéo en arrière-plan) ;
  • Impossible de mettre une fonction de mise en veille automatique après un certain temps comme dans les applications de podcasts…

Et évidemment, pas de diffusion en podcast prévue par l’équipe, sans doute par manque de temps pour le faire. Et là, via une discussion sur le Discord des streetcasteurs, où je vous invite à nous rejoindre, car franchement, on parle de plein de trucs cool, Gontran Leynaert a parlé de Podsync.

Le principe de Podsync est simple : transformer une chaîne YouTube, ou une playlist de vidéos YouTube, en un podcast et ce, de manière totalement automatisée. Il est alors possible de s’y abonner dans votre lecteur de podcasts habituel. Pratique notamment si vous voulez emmener des vidéos YouTube en mobilité pour les regarder lorsque vous n’avez pas de connexion à internet (comme dans un TGV, ou dans le métro par exemple). Ce que l’on fait très bien avec un podcast, évidemment… Et cela, Podsync le fait gratuitement. Mais Podsync propose aussi quelques options cool à ceux qui, comme moi, soutiennent le développeur, Max, par Patreon :

  • Le choix de la qualité (élevé pour faire péter la qualité, ou faible pour limiter la place que prendront les épisodes sur vos appareils),
  • Le nombre d’épisodes maximum,
  • Et surtout : le fait de proposer de récupérer les vidéos en audio uniquement.

Vous l’avez compris compte tenu de ce que je vous raconte ici, c’est évidemment cette dernière option qui fait tout l’intérêt pour moi ! Le petit comportement étrange, c’est que Podsync va générer un flux de podcast avec une adresse différente à chaque fois qu’un utilisateur demande une conversion. Bon, ce ne sont pas ces flux qui doivent prendre de la place sur les serveurs mais je me suis dit qu’il y avait peut-être là une piste d’optimisation à trouver…

En tout cas, je suis bien content car j’ai pu générer 2 flux audio de playlists de la Chaîne Jeudi JDR : un pour leurs épisodes de Vampire : La Mascarade et un autre pour ceux de Loup-Garou : L’Apocalypse. Et ça ne gâche rien, cette mise à disposition des flux est super rapide !

Evidemment, tout n’est pas parfait et il reste des petits trucs qui pourraient être optimisés. Par exemple, dans le cas des flux que j’ai générés, ce sont les images de couverture des premières vidéos de la playlist qui sont générés. De plus, mon lecteur de podcasts « double » la longueur des épisodes (alors qu’ils finissent tous, et bloquent, à la moitié de l’épisode). Mais honnêtement, rien de problématique et rien qui ne compense la plus-value du service.

Je vous invite à jeter un coup d’œil à ce service si, comme moi, vous rêvez de consulter des contenus YouTube comme des podcasts !

[Musique – La sélection Yanduh 7] Comics

après deux vendreduh manqués, la sélection yanduh tant attendue est de retour avec une spéciale « Comics ». Pour me faire pardonner, j’ai un peu étoffé ma sélection….

La Cover (ou reprise pour les anglophobes): 

Spiderman par les Ramones
Une reprise improbable mais tellement géniale.

Batman par Skavoovie and the Epitones
Reprise Ska du générique de Batman. Excellent.

Et pour le plaisir :

Le mashup (ou bootleg ou j’ai pas d’autres noms) : pas trouvé… Aie, c’est la deuxième fois quand même.

Electro : 

Blade’s theme par Darude
Cette scène est énorme: la demoiselle qui entraîne le jeune homme est Tracy Lords (je vous laisse admirer son palmarès de film classé X…), musique de dingue et douche de sang. Bref, une scène mythique du cinéma de vampires.

Starlight par Superman Lover’s
De la house comme je l’aime.

Batdance par Prince
Un morceaux bien barré, très décrié lors de sa sortie. C’est vrai que c’était un peu déroutant pour l’époque.

Rock : 

Iron Man par Back Sabbath
C’est dans les vieux pot qu’on fait la meilleur soupe. Cette chanson est devenu la B.O. du Film Iron Man sorti en 2008, soit presque 40 ans après la chanson… A noter, d’autres excellentes chansons dans le film: Back in Black d’ACDC et Cochise d’Audioslave.

Flash par Queen.
Un groupe de génie au service d’un film de, heu, comment dire….

French Touch : 
Comic Strip de Serge Gainsbourg

Dernier clin d’oeil… comme mettre en valeur les gentils, il faut toujours un méchant: Behind Blue Yes par Limp Bizkit (reprise des Who)… c’est beau une chanson sur le méchant