Ma démarche pour tenter de me dé-Googliser

Ma démarche pour tenter de me dé-Googliser

Photo by Reza Rostampisheh on Unsplash

Hier, j’ai publié une story sur mon compte Instagram avec 2 images : l’une montrait que je supprimais Waze et l’autre que je supprimais Google Maps de mon smartphone. En effet, je commence une démarche de dé-Googlisation à titre personnel. J’ai eu beaucoup de réactions en messages privés à ce sujet et j’ai donc souhaité apporter quelques éclairages…

Pourquoi cette démarche ?

J’aimerais tout simplement tester la viabilité de s’affranchir de Google. Ce dernier est très puissant et propose objectivement parmi les meilleurs services en ligne. Je les utilise énormément, en particulier la suite Google Apps avec le mail, le calendrier, etc., et ils sont hautement compatibles avec énormément d’autres produits (dont IFTTT pour l’automatisation). Au final, j’aimerais savoir si l’on peut réellement avoir le choix de ne pas utiliser ces services.

Cette démarche vise également à tester les alternatives. Rester aveuglément dans l’utilisation (surtout si elle fonctionne et si elle est pertinente) n’est pas toujours compatible avec la promesse d’avoir un retour critique sur les nouvelles technologies, comme nous le faisons dans Tech Café.

Enfin, je le fais également parce que j’ai déjà cette philosophie dans l’ADN de mes choix

Ce que n’est pas cette démarche

Ma démarche ne vise pas à limiter les informations personnelles que je partage car je pense (naïvement) avoir déjà entrepris un gros travail pour limiter raisonnablement cette collecte. Par exemple, la suite Google Apps est bien plus respectueuse de cette collecte que Gmail. De même, j’ai réglé Google Maps pour qu’il ne suive pas tous mes trajets.

De plus, cette expérimentation ne se veut pas être un « big bang » de mes usages. J’ai déjà expliqué que je n’étais pas fan de l’expérimentation à outrance de nouveaux outils. Ce test sort donc quelque peu de mes principes. Mais je veux le faire en douceur, par étapes.

Enfin, et par extension, cette démarche n’est pas une tentative de m’affranchir totalement des services des « GAFAM ». N’allez donc pas me dire « Tu arrêtes les outils Google mais tu continues à utiliser Facebook et Apple ? ».

Quel plan d’action ?

Comme indiqué en introduction, j’ai commencé par retirer Waze et Google Maps de mon iPhone. Je compte utiliser Apple Plans au quotidien, comme j’ai commencé à le faire depuis plusieurs jours maintenant. J’ai également commencé à remplacer la recherche sur ordinateur par Qwant et celle sur mobile par DuckDuckGo.

Les étapes qui suivront seront celles de la gestion de documents sur le cloud (Google Drive) que je compte remplacer totalement par iCloud Drive (notamment grâce à la super évolution de Fichiers dans iOS13), et les usages bureautiques. J’utilise déjà Apple Photos pour mes usages photographiques principaux et Google Photos me sert de service de partage et de sauvegarde secondaire : je compte supprimer Google Photos à l’avenir. Il y a des services qui risquent d’être plus complexes et qui viendront dans un dernier temps. Je pense notamment à Google Analytics. Dans mon cas, il faudra peut-être envisager les services d’Automattic (éditeur de WordPress)…

À chacune de ces étapes, et lorsque je serai parvenu à me faire une opinion sur la possibilité de s’affranchir de certains services de Google (et avec quels aménagements éventuels), je rédigerai un article en adéquation.

Comment vous pouvez contribuer ?

En me posant vos questions et en me faisant vos propres retours d’expérience sur des démarches similaires dans les commentaires de cet article. Si vous avez des recommandations d’outils ou des points d’alerte, je suis évidemment preneur !

écrit par
Guillaume Vendé
Ça vous inspire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 réactions
  • Salut Guillaume,

    après essais je trouve les résultats de qwant assez mauvais, voire dangereux sur des sujets sensibles comme « soigner une otite », « chambres à gaz », « dangers vaccins » … Aussi je continue avec google search + une extension pour virer tout le bazar autour des résultats de recherche

    Concernant les mails, tu as trouvé une alternative à gmail ?

  • Hello ! Comme j’indique dans l’article, je vais faire ça par phase. La recherche est clairement le sujet sur lequel Google est virtuellement le seul à être réellement efficace. Je comprends ton choix final.
    Pour les mails à ce stade j’envisage tout simplement d’utiliser iCloud mais rien de gagné…

  • Ce que j’aime bien avec cet article, c’est qu’il n’est pas dans les excès entre ceux qui font l’apologie d’un écosystème et ceux qui sont contre tout GAFA, tout service américain, ou que sais-je… Le juste milieu est bien difficile à trouver, et je pense comme tu le soulignes que déjà avoir connaissance de chez qui ont est, bien contrôler ses données et ne pas mettre ses œufs dans le même panier c’est déjà un bon point sans tomber dans un quelconque excès…
    Ce site est bien fait pour trouver des alternatives à Google : https://nomoregoogle.com/

    Je vais parler des services que j’ai adopté de longue date :
    – Firefox (bon là-dessus j’ai jamais été pro Google, malgré l’utilisation de d’autres navigateurs, rien de plus à vraiment ajouter si ce n’est qu’ils intègrent de bon services, les extensions sont riches et leur respect pour la vie privée n’est pas un luxe)
    – Search : Ecosia pour le web (attention car ça reste Bing derrière, Ecosia n’étant qu’un méta-moteur pas le plus chouette si on veut encourager un vrai moteur à devenir indépendant) et Qwant sur iOS qui utilise le moteur de Firefox et a son bouclier anti-trackeurs (pub, réseaux sociaux, statistiques), perso Qwant me semble encore trop lent sur l’exécution des requêtes donc je le réserve à une utilisation ponctuelle pour mobile
    – KeePass pour le gestionnaire de mot de passe, c’est du libre donc je conseille que pour les gens qui se sentent à l’aise avec car il y a beaucoup plus intuitif monnayant un petit abonnement, je le garde car comme Firefox c’est un soft que j’ai de longue date et je m’y suis fait même si je me doute qu’il y a des choses plus sympa sur le marché
    – Authy pour l’authentification, il permet un backup et est assez clair niveau interface, compatible avec beaucoup de services, ils ont même des tutos très bien fait
    – Pour les mails j’ai encore Gmail pour ce qui est non-pro (newsletters, inscriptions sur des sites secondaires, etc…) et iCloud pour le pro, j’hésite à prendre ProtonMail pour certains aspects, et j’attends de voir ce que Qwant fera sur l’arrivée des mails, j’hésite aussi avec l’auto hébergement, mais pour l’instant j’ai pas encore pris de décision arrêtée car je veux bien faire les choses et le mail étant un peu la clé de voute d’un écosystème…
    – Pour la cartographie je couple Apple Maps (pour le trajet voiture) et OsmAnd qui utilise OpenStreetMap que j’apprécie, même si les solutions OSM sont pas optimisées à l’heure actuels pour du déplacement je trouve ça bien pour certaines recherches (pour prévoir une randonnées ou des lieux à visiter, c’est un peu le wikipédia des cartes !)
    Je pense qu’on peut se passer de la cartographie de Google si on travaille pas dans le transport en temps réel, et qu’on a pas besoin de la street view, du reste on peut trouver plus ou moins une qualité similaire ailleurs.
    – En cloud c’est assez le bordel et ça devrait être le prochain changement que je souhaite faire au plus tard en 2020, en gros j’ai Google Drive / Fichiers d’Apple / Dropbox / Treasorit / pCloud, j’aime beaucoup Dropbox que j’ai utilisé de longues années en version gratuite mais leur limitation commence à m’interroger sur le fait d’y rester. J’ai pas été très convaincu par Treasorit bien qu’ils aient l’air très bien sur l’aspect de la vie privée, etc… mais l’expérience utilisateur ne me semble pas la plus simple au monde. Pour le reste je teste encore, j’ai pas encore d’avis tranché sur quel service garder, mais je souhaiterais y faire du ménage.

    En bref pour moi le plus dur sera de remplacer le mail, pour le cloud c’est plus trouver le bon service même si j’utilise peu Google Drive spécifiquement plus que les autres services actuellement.
    Question : Tu utilises Apple pour le calendrier ? Ou quelque chose d’universel pour gérer aussi l’aspect pro ?

  • J’utilise en effet Google Calendar via Google Apps. Je pense switcher à Apple iCloud pour le calendrier.

    Merci beaucoup pour ton commentaire super complet !

  • j’ai pris un peu près les mêmes décisions que toi au niveau services de gps et delà recherche sur le web . je suis aussi passé sur icloud et apple photos exclusivement depuis très longtemps. et au final , les services google ne me manque pas du tout dans la vie quotidienne , comme je l’avais dis sur le blog , le seul service google qui pourrait me manquer au final , c’est youtube .

  • J’aime la démarche et sa progressivité ! En revanche, pourquoi se contenter de Google ? Pourquoi ne pas dé-GAFAM-iser et tenter des logiciels/services libres comme ceux de framasoft ?

    Pour ma part, je me suis quasiment affranchi de la recherche web. Après avoir essayé Ecosia et DuckDuckgo, j’ai finalement opté pour lilo:
    – engagé comme Ecosia, mais pour faire des dons à différentes assotions/ONG).
    – Des résultats me satisfont l’essentiel du temps.
    – Et en plus, il y a un lien qui permet en un clique lancer la recherche chez Google. C’est utile pour faire des recherches d’article publiés dans l’année. Seul Google à ma connaissance qui dispose de cette fonction.

  • Merci pour ton commentaire. La philosophie que j’adopte est de fonctionner par étapes. Et comme dit dans l’artiClé ma démarche cible spécifiquement les services Google et non les GAFAM (voir « Ce que n’est pas cette démarche «).

  • Salut Guillaume,

    Démarche intéressante que j’avais moi-même tentée il y a quelques temps avant de revenir full Google.

    Seul petit inconvénient que je note (et pas des moindres) c’est que tes changements nécessitent d’avoir un iPhone. Et au regard des problèmes plus que fréquents que j’ai rencontré avec la synchronisation iCloud, ça me gênerait…

    Quoi qu’il en soit, la démarche est toujours riche d’enseignements. Quant à ma propre expérience, malgré toutes les réserves que j’ai par rapport à Google, réutiliser leurs services fut un soulagement et la fin de tout un tas de frustrations.

  • Merci pour ton commentaire Christophe.
    De quels soucis parles-tu au sujet de la synchronisation iCloud ?
    J’avoue que de mon côté, je ne rencontre pas de problème particulier.

  • Salut,
    Je suis super curieux de suivre ton expérience. Cependant, je rejoins Christophe dans son commentaire, toutes les solutions envisagées nécessitent un iOS / macOS. L’un des gros avantages de Google est sa présence facile sur l’ensemble des écosystèmes (windows, Android, Apple…etc). Bref j’suis très curieux de suivre tout cela.
    J’ai pour ma part également tenté l’expérience, c’est Google Maps qui m’a le plus manqué et je n’ai pas vraiment trouvé de solution à Gmail.
    Je test en ce moment Outlook.com, Onedrive et Office, cela peut être une piste à approfondir.

  • Oui promis c’est toujours dans ma todo list ! Mon retour est bien prévu mais je n’ai pas pris le temps d’écrire à ce sujet. Ta relance me permet de monter la tâche dans mes priorités 😉

Archives