Essayons Patreon

C’était arrivé depuis le lancement du financement participatif pour mon podcast Tech Café : on me demandait pourquoi j’avais choisi Tipeee et pas Patreon. Le fait que la monnaie soit en euro plutôt qu’en dollars, le fait que le site soit en français, étaient les deux principales raisons pour lesquelles je préférais Tipeee.

Pour rappel, ces sites permettent à des internautes, des auditeurs d’un podcast par exemple, de contribuer sur une petite somme pour chaque publication d’un épisode. Contrairement à des sites comme Kickstarter ou Ulule, l’idée n’est pas de faire un financement en une fois, d’un projet unique, mais de soutenir une production récurrente. Nombreux sont les youtubeurs, podcasteurs, blogueurs, mais aussi de nombreux autres acteurs présents sur le web pour produire du contenu, à les utiliser pour recevoir une rémunération pour leur travail.

Lors du lancement pour financer Tech Café, j’étais alors convaincu que la différence entre les deux plateformes, outres quelques aspects de régionalisation, n’empêcheraient pas certains d’utiliser Tipeee même s’ils avaient l’habitude d’utiliser uniquement Patreon. Pourtant, j’ai reçu plusieurs messages qui contredisaient cette vision avec le temps. On m’a notamment expliqué que Patreon était plus simple, plus rapide lors de l’inscription, et qu’il était agaçant de devoir s’inscrire à un nouveau service pour soutenir un podcast en plus.

J’ai mis pas mal de temps à y réfléchir et, comme toute entreprise, j’ai une vision, à travers mon activité podcastique, du service. J’ai donc décidé de faire ce que j’aimerais que toute entreprise fasse lorsqu’elle me propose ses produits : laisser le choix : j’ai donc lancé une page Patreon pour mon podcast Tech Café.

Ce n’est pas sans rajouter quelques contraintes : par exemple, le fait de publier des épisodes sur deux plateformes différentes à chaque fois (une étape de plus… pas une grosse mais une étape de plus). Mais aussi de convertir les niveaux de participation dans deux monnaies qui ne sont pas égales, avec des frais différents. Il y a aussi le fait que les paliers n’ont pas vraiment de sens (le fait d’atteindre un palier sur une plateforme ferait ne pas le déclencher de l’autre)…

Ces petites réserves font que c’est un choix que j’ai fait : celui de tester ces deux espaces pour me soutenir pour Tech Café durant 3 mois. Je verrai donc fin 2017 s’il y a une raison d’être de garder deux plateformes de financement participatif.

Au fond, tout est histoire de prise de risque. Ici, le risque est assez minime : soit ce nouveau mode de soutien ne prend pas, soit il permet à des internautes de me soutenir alors qu’ils étaient moins enclins à faire la démarche auparavant.

Merci en tout cas à tous ceux qui me soutiennent ! Et bien évidemment, si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Auteur : guillaume

Qui suis-je ? Je fais des podcasts : sur la tech (Tech Café) et sur l'amélioration du quotidien (Relife). J'anime aussi un blog ainsi qu'un podcast personnel (La voix de Guillaume) avec une newsletter hebdomadaire.