5 éléments à connaître pour faire votre veille sur internet

person-woman-eyes-face
Collecter de l’information sur le web est parfois tortueux. Les sources sont multiples et il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici 5 éléments qui me servent de sources sur les sujets que j’affectionne, et que j’utilise régulièrement : 

1. Les réseaux sociaux

Trivial ? Oui, je reconnais que c’est évident, et ce sera sans doute un incontournable mais la veille passe par là. Servez-vous des réseaux sociaux pour suivre les sujets que vous affectionnez et en particulier :

  • Twitter, pour suivre les informations en live
  • Facebook, en likant des pages qui relaient du contenu qui vous intéresse
  • Google+, qui reste une plate-forme intéressante sur des thèmes donnés
  • LinkedIn, sur des sujets très professionnels
  • Pinterest sur les sujets visuels

2. Feedly, pour ne rien rater

Si les réseaux sociaux sont propices pour collecter de l’information « en live », on peut vite se trouver noyer sous une masse d’information diverse. Il peut être utile de se recentrer sur la lecture de quelques sites. Parfois, les interfaces de lecture ne promettent pas une expérience de navigation enrichissante. Auquel cas, ajoutez-les dans un compte Feedly : c’est un outil en ligne qui vous affichera tous les articles d’un flux RSS donné (les flux d’informations diffusés sur les sites internet).

3. Les sites eux-même

Parfois, certains sites proposent des expériences de navigation approfondies, plus enrichissantes que d’autres. C’est souvent question de feeling. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à aller directement sur ces sites. Faites-vous une barre de favoris de 3 ou 4 sites incontournables que vous devez aller voir régulièrement. Il devrait y avoir au moins un site d’information généraliste. Et puis, pour mes centres d’intérêt, j’affectionne particulièrement d’aller consulter tous les jours les articles de numerama. Et évidemment, si vous ne connaissez pas Google Actualités, vous devriez vraiment aller y jeter un coup d’oeil maintenant.

Pour développer votre sens critique, vous devriez peut-être bookmarquer et consulter régulièrement des sites tels que les décodeurs (Le Monde) et hoaxbuster par exemple.

Tom, dans Comme des poissons dans l’eau de mars 2016, avait parlé de pinboard, un outil qui vous permettra peut-être de collecter ces adresses de manière privilégiée.

4. Scoop it

Attention, l’interface est assez déroutante et pas très soignée (à mon goût). Le modèle économique est également assez tortueux. Toutefois, allez jeter un coup d’oeil à ce site qui vous permettra assez rapidement d’avoir accès (et de manière très fréquente) à des informations sur des centres d’intérêt.

Retrouvez par exemple ma veille sur les réseaux sociaux sur scoop.it.

5. La fonction « Recommandé » de Pocket

J’ai déjà parlé à plusieurs reprises de Pocket, un outil de sauvegarde d’articles pour vous permettre de les lire offline ultérieurement. Si le service en tant que tel a, selon moi, un peu perdu de son intérêt au fil du temps dans mon flux quotidien, son moteur de recommandation de contenus sociaux est assez bien fichue. Vous devriez y voir remonter du contenu intéressant, et évidemment, vous pourrez le sauvegarder pour le lire plus tard… dans Pocket !

Et vous ? Avez-vous d’autres suggestions ou recommandations à faire ? Comment faites-vous votre veille ? Partagez vos bonnes pratiques en commentaires !

Crédits : Photo via VisualHunt