Authentification en 2 étapes : améliorez la sécurité de vos comptes sur internet facilement

Avec la multiplication des comptes de services connectés, on peut rapidement se retrouver avec des tonnes de mots de passe différents (sans compter tous les autres codes tels que les numéros de carte bancaire par exemple).

Il peut être facilement tentant d’utiliser le même mot de passe pour tous les services ; pourtant, comme tant d’autres, je ne saurais que vous inciter d’éviter ce type de choix. En effet, cela baisse considérablement votre capital sécurité. Imaginez qu’un de vos accès soit compromis, c’est l’ensemble de vos services en ligne qui le seront également.

Au-delà de cette possibilité d’avoir un mot de passe différent sans que cela devienne un enfer à retenir (je vous en reparlerai par la suite), je voulais vous recommander d’activer, à chaque fois que cela est possible, d’activer l’authentification en 2 étapes. Ce type de connexion est disponible pour de nombreux services dont Evernote, Google, ou même des paiements par carte sur internet. En quoi cela consiste-t-il ?

C’est simple, vous pouvez vous imaginer qu’au lieu d’avoir besoin d’une clé pour ouvrir un coffre-fort, il vous en faudrait deux. Si l’une des deux venait à manquer, impossible de vous connecter. Mais évidemment, ces deux clés doivent être de deux types différents pour avoir un intérêt. Dans le cas d’une authentification en 2 étapes, les deux clés sont :

  • votre mot de passe d’une part ;
  • un code qui vous est envoyé sur un appareil reconnu d’une autre part.

Par exemple, avec Evernote, cela signifie, lorsque vous aurez activé cette option, que vous allez avoir besoin, pour vous connecter sur un nouvel appareil, ou après une certaine durée paramétrée par vos soins, d’entrer à la fois votre mot de passe et un code qui vous est envoyé par SMS. La combinaison des deux améliore très fortement la sécurité de votre compte. En effet, imaginez que si une personne venait à connaître votre mot de passe, il ne pourrait pas se connecter sans posséder également votre smartphone, dans les conditions permettant de recevoir le code. N’allez tout de même pas dévoiler votre mot de passe à tout bout de champ hein !

Pour certains services en ligne, cela peut s’avérer toutefois un peu plus complexe. Par exemple, si vous activez l’authentification en 2 étapes pour votre compte Google, et que vous souhaitez paramétrer votre adresse Gmail sur un client (Thunderbird par exemple), ce dernier ne comprendra pas qu’il a besoin d’un code qui vous sera envoyé par SMS et en réalité, cela bloquera votre connexion. Aussi, les choses sont bien faites car Google permet de générer des mots de passe uniques, qui ne nécessitent pas de code envoyé par SMS, pour une application donnée. Il vous suffit ainsi de générer un mot de passe unique dans votre compte Google spécifiquement pour Thunderbird et d’utiliser ce dernier lors du paramétrage.

Je vous invite vraiment, à chaque fois que cela est possible, d’activer cette fonction. Les bénéfices sont énormes pour la sécurité en ligne, à laquelle on n’attache jamais assez d’importance, pour un investissement de temps assez faible. Cela pourrait bien vous éviter de perdre des données personnelles ou sensibles.

Je vous invite à tester cette fonction pour des services « isolés » dans un premier temps comme Evernote par exemple. En effet, activer l’authentification en 2 étapes occasionne plus de conséquences pour des services qui vous permettent de vous connecter à plusieurs outils (comme Google par exemple qui vous permet de vous connecter notamment à Gmail, Google Drive, ou encore de vous Google-connecter à d’autres services tiers tels que Flickr).

Notons pour conclure que l’authentification en 2 étapes ne fonctionne pas toujours sur l’envoi de SMS. Par exemple, dans les réglages de votre compte Twitter, vous pouvez activer une authentification qui se base sur un message qui est envoyé sur l’application Twitter préalablement installée sur votre mobile.

10 astuces pour devenir un maître d’Evernote

Vous le savez désormais : Evernote est sans doute la meilleure application pour capturer des informations sur à peu près tout ce qui touche à votre vie, qu’il s’agisse d’idées ou de projets, ou encore de productions à part entière. Toutefois, utilisez-vous totalement son potentiel ? Voici 10 conseils rapides pour devenir un maître d’Evernote.

1. Remplacer Powerpoint avec le mode présentation (premium ou 30 jours gratuit)

Si vous utilisez Evernote sur Windows, sur Mac, ou en utilisant une application iOS, vous pouvez alors afficher vos notes en diapositives en plein écran avec un simple bouton. Ce mode de présentation intégré à Evernote peut vous faire vous passer de Powerpoint pour diffuser vis idées. Cette fonction nécessite un abonnement premium mais vous pouvez le tester durant 30 jours si vous avez un compte Evernote gratuit. Idéal pour vous faire une idée !

Si un écran externe est connecté, vous pouvez y affiche vos notes une à une et garder un aperçu sur votre appareil. Si aucun affichage externé n’est branché, vos diapositives s’affichent en plein écran sur l’ordinateur, la tablette, ou le smartphone que vous utilisez. Vous pouvez d’ailleurs apporter des modifications à la volée ; votre curseur de souris se transforme en un pointeur laser qui vous permet de mettre l’accent sur une partie de ce qui est affiché.

2. Les emails pour Evernote (gratuit)

Evernote vous permet de créer des notes depuis votre boite mail, en envoyant, ou transférant des mails à une adresse secrète. C’est un excellent moyen d’éviter l’accumulation de mails et les stocker sur un autre espace. Vous  pourrez trouver votre adresse mail secrète Evernote personnelle dans les informations de votre compte Evernote. Bonne nouvelle : c’est une fonctionnalité disponible avec l’accès gratuit à Evernote ; donc, pas besoin de compte premium pour en bénéficier.

Quelques précisions : personnalisez l’objet du mail pour appliquer certains classements ; par exemple (ne mettez pas de guillemets) : « !25/12/2015 » pour ajouter un rappel à la note Evernote pour la date indiquée. Autre exemple : « @Carnet » pour l’envoyer dans un carnet spécifique. Ou encore « #étiquette » pour lui appliquer une étiquette particulière. Attention à bien garder cet ordre : le rappel, puis le carnet, puis l’étiquette, même si vous n’êtes pas obligé de tout remplir.

Une utilisation pratique est de transférer sur Evernote vos grosses pièces jointes et ainsi de libérer de l’espace sur votre boîte mail.

3. La recherche intelligente (gratuit)

Evernote est évidemment connu pour ses capacités à collecter de l’information mais il est également très puissant pour la restituer avec des fonctionnalités de recherche avancées. Comme pour Google, il existe quelques expressions complémentaires que vous pouvez utiliser pour vous aider à trouver une information dans Evernote.

Par exemple : « created:201409 » ou « updated:201409 » vous donneront les notes créées ou modifiées en septembre 2014.

Notons évidemment qu’il est possible de combiner ces instructions pour recouper des informations et restreindre les données sur le champ titre, des carnets spécifiques, des étiquettes spécifiques ou encore la source utilisée pour créer la note. Il est également possible de se limiter aux notes contenant des cases à cocher (« todo: ») et même des notes créées dans un lieu particulier. Vous pouvez découvrir l’étendue des options de recherche avec la page dédiée sur le site d’Evernote.

4. Fusionner vos notes (gratuit)

Vous le saviez peut-être pas encore : il est possible de fusionner plusieurs notes les unes avec les autres. C’est un moyen pratique pour consolider des informations que vous avez recueillies dans vos carnets et vous assurer que vous n’encombrez pas votre espace Evernote.

Pour fusionner des notes, il suffit de sélectionner plusieurs notes (Maj + clic pour sélectionner plusieurs notes) et de sélectionner l’option « fusionner ». Une fois que vos notes seront fusionnées, la note complète contiendra des titres séparant clairement les différentes informations créées.

5. Brancher Evernote dans Sunrise (gratuit)

Je suis un grand fan du calendrier Sunrise, notamment parce que cette application intègre des remontées d’informations liées à Evernote. Une fois que vous aurez indiqué votre compte Evernote dans le calendrier Sunrise, vous verrez remonter dans ce dernier les tâches dues, les rappels, des différentes notes Evernote, aux côtés des événements de vos autres calendriers.

Une réserve sur Sunrise : il semble que les personnes invitées à un rendez-vous ne puissent pas répondre en indiquant dans leur propre calendrier la présence de ce rendez-vous… A creuser à l’occasion.

6. Activez l’authentification en 2 étapes (gratuit et premium pour la fonction SMS)

L‘authentification en 2 étapes est un procédé qui améliore de manière très significative la sécurité de vos comptes : en réalité, cela rend très difficile pour une personne malveillante de se connecter à vos services même s’il a connaissance de votre identifiant et de votre mot de passe. De nombreux services en ligne le proposent parmi lesquels Twitter, Google ou Dropbox. Evidemment, je ne saurais que vous recommander d’activer l’authentification en 2 étapes pour Evernote tant les informations qui y sont stockées sont précieuses pour votre sécurité et votre vie privée.

Pour activer l’authentification en 2 étapes pour Evernote, rendez-vous dans les paramètres de compte Evernoteet choisissez « Résumé de sécurité », puis cliquez sur « Activer » dans la rubrique « vérification en deux étapes ». Vous pouvez ensuite utiliser un code de sauvegarde ou une application d’authentification en plus de votre mot de passe pour mettre en place Evernote sur de nouveaux appareils ; si vous êtes un utilisateur Premium, vous pouvez également opter pour des codes d’authentification envoyés à votre téléphone mobile via SMS.

7. Sauvegardez vos prises de parole sur les réseaux sociaux (gratuit)

Avec IFTTT, un service d’automatisation en ligne, vous allez pouvoir relier Evernote à plein d’autres services. Il vous suffit alors de trouver les bonnes recettes IFTTT et vous pourrez notamment : sauvegarder vos tweets, vos messages Facebook, vos photos Instagram, vos checkin Foursquare, mais aussi plein d’autres choses, dans Evernote.

8. Une todolist visuelle (gratuit)

Peut-être qu’une des raisons pour lesquelles vous n’avancez pas dans votre bricolage maison, est peut-être que vous n’avez pas encore trouvé de bonne méthode d’organisation pour lister ce que vous devez faire. Avez-vous songé à créer un carnet de notes dédié à une liste de choses à faire en prenant simplement en photo les actions que vous devez entreprendre ?

9. Capturer votre navigation internet avec Evernote Web Clipper (gratuit)

L’extension pour les navigateurs Evernote Clipper Web est probablement un outil indispensable pour tout utilisateur confirmé d’Evernote. Il vous permet de capturer des pages web de manière optimisée et d’y attacher des rappels, de les classer dans des carnets spécifiques et même y attribuer des étiquettes. Une fois l’information capturée, vous pourrez même la partager en 1 clic sur Twitter, Facebook, LinkedIn, Google+, par mail…

Une autre fonction intéressante du plugin est de permettre de proposer des résultats de recherche contextuels lors de vos requêtes Google : lorsque vous chercherez dans Google, un bloc à droite affichera également vos notes Evernote.

10. Numériser vos cartes de visite (gratuit)

Vous vous êtes peut-être déjà retrouvé face à votre collection de cartes de visite papier en vous disant qu’il y avait forcément une idée à trouver derrière cela ? Voici l’idée : numériser vos cartes de visite dans Evernote.

Et à ce petit jeu, l’application « Scannable » récemment sortie, qui fait des ravages dans l’efficacité de la numérisation des documents au sens large, reconnaît automatiquement les cartes de visite et va même aller chercher (s’il existe) le profil LinkedIn du contact.

Soutenez le podcast Tech Café

Voici une possibilité en plus de participer à la continuité d’un podcast francophone ! En effet, nous allons ouvrir une possibilité de participer financièrement aux épisodes de Tech Café. A l’image des autres podcasts qui ont déjà lancé ce type de soutien, nous allons vous proposer de nous confier quelques dollars pour les futurs épisodes.

Je crois que le virage de Tablette Café vers Tech Café a été bien accueilli, que la ligne éditoriale a su rester fidèle, et que la possibilité d’entendre régulièrement de nouvelles voix, en gardant la présence des vos chouchous (Cédric Tamboise, Guillaume P. et Pierre-Olivier Dybman) fait du sens.

Pourquoi soutenir Tech Café ?
Tout simplement parce que vous aimez le podcast, que ce rendez-vous vous apporte un petit quelque chose, sur le fond (les news) ou la forme (la bonne humeur que nous aimons partager avec vous).

A quoi cela va servir ?
Trois paliers :

  1. Tout simplement financer les quelques frais engagés (hébergement, abonnement SoundCloud) et nous montrer votre soutien.
  2. Doter d’équipements complémentaires pour améliorer la qualité globale des émissions.
  3. En dépassant un troisième paliers, vous permettriez de financer des objets que nous pourrions tester et faire gagner dans les émissions.

Comment faire ?

C’est simple, répondez au sondage disponible ici. Vous serez prévenu dès que le programme est lancé. A noter qu’en indiquant le montant que vous êtes prêt à donner, cela nous permet de réfléchir aux rétributions et paliers de manière plus réaliste.

Chaque petit geste compte. Merci par avance de votre intérêt !

Exploiter Twitter et Facebook sur WordPress

WordPress est un outil formidable qui permet en quelques clics de mettre en place un site internet complet. C’est d’ailleurs WordPress qui fait tourner ce blog, comme beaucoup d’autres. Vous pouvez installer WordPress sur votre propre hébergement ou créer un site sur wordpress.com.

Il y a quelques temps, Julien m’a posé une question : il souhaitait savoir comment relier Wordpress, Twitter et Facebook et en particulier :

  1. Publier un article dans le site WordPress et que automatiquement cela fasse une publication (avec lien) dans twitter et dans facebook .
  2. Avoir un widget (sur le site WordPress) avec les derniers tweets du compte tweeters.
  3. Sur le site WordPress, un widget indicateur de présence du type : Je suis en ligne / Je ne suis pas en ligne / Je suis en pause.

Voici mes recommandations :

Au sujet de la publication automatique sur Twitter, j’utilise le plugin « wp to twitter » dans sa version gratuite. Il envoie un tweet automatiquement avec le lien de l’article lors de sa publication, avec, soit un texte précisé manuellement, soit le texte basé sur le titre de l’article.

Au sujet de la publication automatique sur Facebook, là encore, un plugin fera bien le job : « Facebook auto publish ». Attention, la nature même de Facebook fait que vous allez devoir créer une application Facebook rien que pour ça. Rien de bien compliqué mais ce sont toujours de nouvelles étapes pénibles quand on n’est pas habitué.

C’est encore un plugin qui permettra d’afficher les derniers tweets d’un compte Twitter : « Juiz Last Tweet Widget » ; celui-ci vous permettra d’afficher les derniers tweets dans un widget WordPress. Et comme tous les widgets, vous pourrez le placer où vous le voudrez.

En revanche, sur la question relative à la connexion (ou la présence en ligne), je suis un peu ennuyé car je ne vois pas trop sur quoi on pourrait se baser pour afficher une connexion : Skype ? Sur le coup, là, je sèche…

Pocket : Enregistrez des liens depuis Twitter

Vous connaissez désormais bien Pocket, l’application qui permet de sauvegarder des liens pour lire des contenus du web ultérieurement, même offline, avec une mise en page qui facilite la lecture.

On le sait rarement, mais Pocket est intégré dans les applications Twitter natives, ce qui s’avère diablement efficace pour le suivi des veilles que l’on peut faire au quotidien et en mobilité. Lorsque vous partagez un tweet sur Pocket depuis votre application Android ou iOS, vous retrouverez directement votre article dans Pocket. A noter que, dans l’application Pocket, juste au-dessus ou en-dessous de l’article, vous trouverez alors un bandeau qui reprendra le tweet (auteur du tweet, contenu et date du tweet) et permettra tout simplement de le retweeter ou d’y répondre sur Twitter.

Idéal lorsque vous voulez lire plus tard un article qu’un des twittos que vous suivez partage un lien intéressant : il est toujours plus approprié de réagir ou le retweeter une fois qu’on l’a lu. Or, sans cette fonction, il serait plus difficile de retrouver le tweet original qui vous a partagé l’article.

A noter que dans les cas où les articles diffusent plusieurs liens (un vers l’article et un vers l’image du tweet par exemple), l’application vous proposera de choisir quel lien sauvegarder dans Pocket.