Sony annule « The Interview »

Sony annule « The Interview »

Je viens d’apprendre la nouvelle et je suis assez estomaqué de l’annonce de l’annulation de la sortie du film « The Interview » par Sony. Un peu de recul pour bien comprendre ce qui se passe…

Un film était annoncé depuis pas mal de temps, et qui s’annonçait à mes yeux plein de promesses : la trame de fond était de suivre 2 hommes qui se rendent en Corée du Nord pour une interview de Kim Jong-Un. En cours de préparation, la CIA les amène en réalité à tenter d’assassiner le leader nord-coréen. Vous trouverez la bande-annonce en fin de ce billet (en espérant que ce ne soit pas retiré au moment où vous lirez ces lignes). Edit du 20/12/2014 : la bande-annonce diffusée par Sony sur Youtube a été retirée.

Il y a quelques jours, Sony Pictures a fait l’objet, sur ses locaux de Los Angeles, d’une attaque informatique massive, avec des vols de données très importants, et permettant de formuler de manière crédible de fortes menaces à l’égard, notamment, des salariés de Sony, et de pas mal de leurs partenaires. On parle d’ailleurs de cette attaque dans l’épisode 7 de mon podcast Tech Café, qui parle de l’actualité et des usages de la technologie. Visiblement, l’objectif principal était, pour les guardians of peace, comme se faisait appeler le groupe de pirates à l’origine de l’attaque, de parvenir à retirer « The Interview » de la distribution. Au moment où nous avons enregistré cet épisode, nous n’avions pas encore appris la décision de Sony.

Cette menace, et les pressions qui ont finalement dû avoir lieu sur les distributeurs, ont donc finalement porté leurs fruits, car Sony a souhaité retirer la diffusion du film. Attention, pas d’avis de ma part sur ce retrait : si Sony est amené à le faire, ce n’est sans doute pas par « lâcheté » ou pour « jouer le jeu de la Corée du Nord » mais bien probablement parce que les menaces sont suffisamment réelles et avérées pour ne pas tenter le diable de Pyongyang.

Au final, cette info me touche pas mal pour plusieurs raisons. D’abord, je suis passionné par ce qui se passe en Corée du Nord. Attention, hein, pas une passion nourrie par l’amour de ce qui se passe dans ce pays, mais plutôt parce que l’oppression, la dictature qui s’y passe et le fait qu’il s’agit probablement du pays le plus fermé au monde, m’intrigue particulièrement. Ensuite, parce qu’à titre personnel, le film me faisait bien envie. J’espérais de tout coeur pouvoir aller le voir car il m’a l’air vraiment bien réalisé et réellement marrant. Enfin, parce que nous ne pouvons désormais plus nier que le piratage informatique est à la pression entre les états ce que pouvait être la bombe atomique pendant la guerre froide.

Les dirigeants de l’entreprise familiale qu’est la Corée du Nord prétendaient tous se doter de l’arme atomique. C’est à se demander s’ils ne sont pas parvenus à s’équiper d’une arme encore plus puissante, pour se donner les moyens de manière directe ou indirecte, d’attaquer une entreprise de la taille de Sony, et exercer avec succès des pressions et obtenir des résultats concrets.

J’étais encore persuadé il y a quelques mois que la Corée du Nord était dirigée par des tortionnaires qui se croyaient au-dessus de tout. Je réalise maintenant à quel point on peut finalement les craindre. Il serait peut-être temps de réfléchir aux interventions que l’on pourrait mettre en place pour renverser ce régime odieux, libérer le peuple nord-coréen, et éviter de subir à l’avenir les conséquences de leurs colères pour une comédie qui ne leur aura pas fait plaisir…

Edit du 20/12/2014 : le lendemain de la rédaction de cet article, j’ai écrit un autre article qui commente les doutes quant au fait que la Corée du Nord soit bien à l’origine de cette attaque.

écrit par
Guillaume Vendé
Ça vous inspire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 réactions

Archives