Premier bilan sur mon sommeil (méthode douce et progressive)

Premier bilan sur mon sommeil (méthode douce et progressive)

Il y a de cela 15 jours j’ai lancé la mise en oeuvre d’une méthode douce et progressive pour travailler mon sommeil. Le bilan est plutôt positif mais j’ai affronté quelques difficultés qui ont mis à mal mon envie d’installer cette nouvelle habitude.

Voici quelques retours pour cette période du 15/07 au 27/07 :

  • Le matin, je me réveille sensiblement moins difficilement. Je n’avais pas re-paramétré mon bracelet pour qu’il me réveille par vibrations avec un réveil en sommeil léger mais je mets cela en place dès aujourd’hui. Je pense que ça va bien m’aider.
  • Le soir je vais me coucher sensiblement plus tôt et je vais lire un peu plus. Quand arrive l’heure « fatidique » de 23h45, je me rends compte que je serais tenté de lire un peu plus, par exemple, mais j’arrive à résister (malgré une tentation très forte), fort de ma motivation et ma prise d’habitude. Un bon point donc.
  • En revanche, j’ai été bousculé dans mon projet par un déplacement en avion de 3 jours avec séjour dans un hôtel. Lorsque l’on change d’environnement, il est souvent facile de se laisser embarquer dans un rythme différent, que l’on considère comme « exceptionnel ». Et quand on va se coucher, on a envie du même rituel que d’habitude (lecture notamment) ce qui fait exploser la limite de l’horaire de coucher établie.
  • Je n’ai pas utilisé judicieusement mes deux jokers. Vous savez, j’avais dit que j’utiliserais 2 jokers pour des soirs où je me coucherai plus tard. Je les ai utilisés à mauvais escient sans bien anticiper ce déplacement de 3 jours… Il faudra que je pense à planifier l’utilisation des jokers.
  • Le bracelet UP24 de Jawbone n’est pas forcément pratique pour suivre la tenue des engagements. Je veux dire, il me permet de voir ma quantité de sommeil par jour en un coup d’oeil et j’ai mis en place une règle IFTTT qui m’enregistre mes phases de sommeil. Je vous mets d’ailleurs la recette ci-dessous. Toutefois, je n’ai pas un aperçu clair de quand j’ai respecté ma nouvelle habitude et quand je ne l’ai pas fait. Je vais donc sans doute utiliser une application pour ça : on m’avait recommandé Habit Bull sur Android il y a quelques temps que je vais utiliser à cet effet. Je vous dirai si ça fonctionne bien.

IFTTT Recipe: Rapport de sommeil connects up-by-jawbone to google-drive

  • Dernière chose au sujet du bracelet UP24 : il comprend une fonction d’alerte d’inactivité. Grosso modo c’est une fonction anti-feignasse qui vous alerte si vous passez trop de temps devant la TV ou si vous êtes trop longtemps assis à votre ordinateur. J’avoue que ce n’est pas trop un soucis pour moi alors j’ai détourné cette fonction. Je viens de le régler de manière à m’alerter toutes les 15 minutes (c’est le minimum, on ne peut pas mettre plus fréquent), chaque soir, à l’approche de l’horaire du coucher. Histoire de me rappeler mes bonnes résolutions.

Je pense que pour contrer cette envie de prolonger la veille dans un environnement inhabituel, le mieux aurait sans doute été de me poser la question suivante : bien que cela me fasse envie de profiter de ce séjour pour me coucher un peu un peu plus tard, mais en tirerai-je quelque chose de positif dans 1 semaine, 1 mois, ou 1 an ? Est-ce si grave si je ne reste pas éveillé et si je respecte mon engagement de sommeil ? Au contraire, je pense que je serai encore plus heureux d’avoir tenu dans ce contexte.

Je retire donc un bilan positif ce cette première phase. Désormais, passons à la phase 2 : jusqu’à la mi-août, je vais donc essayer de m’endormir à 23h30 et me lever à 6h35. J’ai bien réglé mon bracelet et mes alarmes à cet effet. Rendez-vous dans quelques jours pour voir si je continue sur la même lancée.

écrit par
guillaume
Ça vous inspire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 réactions
  • Bon démarrage :). Au fait, qu’est ce qui fait que tu ne pourrais pas te coucher à dix heures aujourd’hui par exemple ?
    Dans mon cas, j’aurais peur de me réveiller la nuit vers 3h par exemple, comme ça arrive parfois quand on se couche très tôt.
    Une autre raison: je me couche tard car j’aimerai faire tellement de choses dans la journée que j’essaie de l’allonger en jouant sur l’heure du coucher. Depuis l’arrivée des enfants, mon rythme de vie à changé et il y a beaucoup de choses sur je faisais avant que je n’arrive plus à faire aujourd’hui par manque de temps. Je sais qu’il me faut faire des choix car je ne peux plus tout faire. Je commence à réfléchir au moyen d’optimiser ma journée pour faire les choses dont j’ai envie et que cela me permette de me coucher tôt.

  • Salut Seb,
    Merci pour ton commentaire.
    Je me couche souvent au départ vers 00h00 (voire plus) comme je l’expliquais dans mon billet précédent. Je suis convaincu que si je change trop brutalement mon horaire de coucher, cela ne tiendra pas. L’idée est donc de m’habituer à un nouveau rythme et faire en sorte que ce rythme soit décalé tout doucement vers un horaire plus approprié.
    Comme tu le verras dans mon précédent billet, j’ai le même « soucis » avec mon fiston. Le but est donc que je puisse me coucher beaucoup plus tôt pour faire plus de choses le matin.

  • Courage GuiGui’ pour tenir tes nouveaux engagements ! Changer même légèrement son mode de vie est toujours assez difficile.

    Que la force soit avec toi, Padawan.

Archives